Découvertes et ressources

Pour compléter la programmation dans les musées, l’Association des conservateurs propose une série de vitrines thématiques à partir des collections régionales. Elle aborde en plusieurs séquences l’évolution des arts sous Napoléon (peinture, estampes, arts décoratifs, mobilier, etc.) et la fortune artistique d’une figure historique contrastée. Son objectif est de proposer une porte d’entrée vers les musées et les expositions.


Visuel : Assiettes de la série « Retour des cendres », porcelaine opaque de Creil, vers 1840

 

Les figures de Napoléon, une image du multiple

Ce siècle avait deux ans ! Rome remplaçait Sparte, Déjà Napoléon perçait sous Bonaparte, Et du premier consul, déjà, par maint endroit, Le front de l’empereur brisait le masque étroit.

Figures de l’Empire

La cour que reconstruit Napoléon transforme son épopée en une saga familiale et militaire. Loin de s’être construit seul, Napoléon s’entoure de plusieurs cercles qui s’entrecroisent parfois.

Jules Leclercq, reprise d’un motif napoléonien

À partir de 1840, date du retour des cendres de Napoléon à Paris, on assiste dans les hôpitaux psychiatriques à un curieux phénomène d’idolâtrie, voire l’identification, de certains patients avec l’empereur.