#focus : CHASSE DE L’EMPEREUR NAPOLEON Ier AU BOIS DE BOULOGNE

SENLIS, MUSÉE DE LA VÉNERIE | 1er décembre 2017 – 28 février 2018

Le musée met en valeur cette œuvre peinte grâce à l’intervention du marquis de Montebello (Selon Paul Petit, Anciens souvenirs de vénerie, 1909) ambassadeur de Russie, qui obtint du tsar l’autorisation de copier le tableau de Vernet pour Amédée Pichot, auteur d’une étude sur la vénerie de l’Empereur. L’original appartient au musée de l’Ermitage où il se trouve toujours. L’œuvre illustre la vénerie officielle, rétablie par Napoléon Ier sur le modèle de l’Ancien Régime. Curieusement, l’Empereur n’est pas montré dans la posture la plus avantageuse pour un veneur, à cheval et servant à la dague l’animal, mais debout et tirant à la carabine.

SENLIS, MUSÉE DE LA VÉNERIE

Place du Parvis Notre-Dame
60 300 Senlis
03 44 29 49 93

musees-senlis.fr

Du mercredi au dimanche : 10h-13h / 14h-18h
Sauf les 25 décembre, 1er janvier et 1er mai
Gratuité le 1er dimanche du mois et pour les moins de 18 ans

Visuel : Charles-Horace Vernet, dit Carle (d’après), Chasse de l’empereur Napoléon Ier au bois de Boulogne, 1812, huile sur toile, dépôt du musée national de la Malmaison, 1952


Vitrine thématique : Les figures de Napoléon, une image du multiple